En Himalaya, la lumière fait des miracles, elle rehausse les couleurs des monastères, donne un éclat unique aux journées ensoleillées, faisant oublier instantanément la grisaille et les pluies des jours précédents.

En Himalaya, la lumière fait des miracles, elle rehausse les couleurs des monastères, donne un éclat unique aux journées ensoleillées, faisant oublier instantanément la grisaille et les pluies des jours précédents.

L’hiver dans la salle de travail du monastère la température a bien du mal à atteindre les 7° , sauf lorsque le soleil se montre généreux. Donc la tenue de combat c’est anorak, bonnet, et surtout chaussons très chaud…. 

L’hiver dans la salle de travail du monastère la température a bien du mal à atteindre les 7° , sauf lorsque le soleil se montre généreux. Donc la tenue de combat c’est anorak, bonnet, et surtout chaussons très chaud…. 

"Vendredi 13 décembre à 16h30 première diffusion en Télé"

— FRANCE 5 

La restauration des Tangkas obéit à des règles bien précises, les pigments utilisés sont naturels et correspondent au plus près des originaux. L’hiver les filles sont souvent obligé de réchauffer les bols de peinture à la main pour éviter que la pâte ne durcisse.

La restauration des Tangkas obéit à des règles bien précises, les pigments utilisés sont naturels et correspondent au plus près des originaux. L’hiver les filles sont souvent obligé de réchauffer les bols de peinture à la main pour éviter que la pâte ne durcisse.

On trouve peu de chose sur Nelly dans les blogs ou la presse, mais ça commence, slowly….

Le festival de Matho attire une foule impressionante, un des évènements de l’hiver au Ladakh.

Le festival de Matho attire une foule impressionante, un des évènements de l’hiver au Ladakh.

Les moines de Matho achèvent leur Puja ( prières) qu’ils ont débuté à 4 heures du matin.

Les moines de Matho achèvent leur Puja ( prières) qu’ils ont débuté à 4 heures du matin.

Le résumé du film

Nelly Rieuf est une jeune femme de 29 ans, experte en restauration d’Art Himalayen. Formée dès son plus jeune âge par sa tante Marion Boyer,  en 2010 elle a  réussie  la restauration de peintures du 16 ème siècle dans un monastère au Népal.

Elle s’est lancée ensuite dans un projet hors du commun, en acceptant la proposition des moines du monastère de Matho au Ladakh en Himalaya  pour créer un musée et restaurer leur trésor, constitué de Tangka, des peintures sur tissus. Une mission qui devrait durer 4 ans.

 Chef d’équipe, chef de chantier, les responsabilités ne manquent pas pour Nelly, sans oublier que les Moines n’ont pas un centime et c’est à elle de trouver les budgets  de fonctionnement

Vivre à Matho, c’est aussi se confronter à des conditions extrêmes l’hiver ,à près de 3800m d’altitude, sans eau courante, sans chauffage et très peu d’électricité. Il a fallu aussi qu’elle se fasse respecter par les moines ce qui n’étaient pas le cas au début

Le quotidien de Matho c’est aussi une plongée inattendue dans le monde des monastères de l’Himalaya

 

Une des sources de financement du projet est de sponsoriser un objet

Le site officiel de la fondation qui gère le projet